Jardin des disparus 2000 - 2019
Dix-neuf ans d'engagement contre les disparitions forcées

 

  • 27 mai 1982 Première manifestation silencieuse pour les disparus d'Amérique latine devant les bureaux de la compagnie aérienne Aerolineas Argentinas à l'avenue Chantepoulet.
  • 1982 - 1992 Plus 120 manifestations silencieuses ont lieu chaque dernier jeudi du mois organisées par le collectif « Jusqu'à ce qu'on les retrouve ». En 1992, le collectif interrompt ces manifestations suite à une première déclaration des Nations Unies considérant la disparition forcée comme un crime contre l'humanité.
  • Novembre 1999 L'association Memoria Viva présidée par Teresa Meschiati lance le projet d'une forêt ou d'un Jardin des disparus à Meyrin. Des réunions ont lieu entre Tina Meschiati, Pierre-Alain Tschudi, Alba Viotto et les autorités communales en vue de la création d'un lieu de mémoire à Meyrin.
  • 4 février 2000 Assemblée constitutive de l'association « Jardin des disparus » à  Forum Meyrin en présence du Conseil administratif de la commune de Meyrin
  • 25 mars 2000 Grande fête de l'association « Jardin des disparus » à la salle Antoine- Verchère à Meyrin en vue de récolter des fonds permettant de financer la stèle au jardin des disparus avec Alberto Perez (Chili), Sapucay (Paraguay), Quator Erehwon (Jazz) Daniel Rodriguez (Chili) et Luis Pontes (Brésil) Javier Alonso (Uruguay), Pancho Gonzalez (Chili), Juanita Cortés, Rinia Contact ( danses de Kosovë) Groupe Seskan (Kurdistan) Enes. M. Ibracovic ( Bosnie) Chorale des Champs-Fréchets (Meyrin), danses et chants du Burundi, spécialités de tous les pays représentés. Bénéfice net de la fête de 3000.- frs.
  • Du 2 au 9 avril 2000 Semaine sur les disparitions forcées et inauguration de la salle Alexei Jaccard, étudiant suisse et chilien disparu en Argentine organisé par la CUAE.
  • 7 octobre 2000 Le Jardin des disparus est inauguré par plus d'une vingtaine d'associations, regroupées dans l'association « Jardin des disparus », et le Conseil administratif de la commune de Meyrin en présence de 500 personnes. Suivi d'un concert (Mosaïque de David Chappuis) et d'un spectacle de danse théâtre « Maria Mar » par l'atelier Antichambre dirigé par Silvia Hodgers au théâtre de Forum Meyrin ainsi que d'une exposition d'Anahy Gajardo Muñoz « Reflets de mémoire(s) sur la disparition forcée de personnes ».
  • 31 mars 2001 Cérémonie: Plantation d'un sixième arbre des Droits humains. Allocution de Mmes Estela Carlotto, présidente de l'association des grands-mères de la Place de Mai et Aurora Meloni, représentante des familles de disparus d'Uruguay
  • 30 juin 2001 Cérémonie pour les disparus du Rwanda,
  • 7 octobre 2001 Allocution de M. Emilio Castro, ancien secrétaire du Conseil oecuménique des Eglises. Cérémonie en présence d'artistes venus du Chili « Sol y Lluvia », ainsi que des artistes locaux Pancho Gonzalez ( Chilio) et Erdem (Kurdistan).
  • 24 décembre 2001 Cérémonie organisée par la communauté latino-américaine. Cette cérémonie aura lieu pendant plusieurs années chaque 24 ou 25 décembre.
  • 6 octobre 2002 Cérémonie du 2ème anniversaire en mémoire de tous les disparus du monde et, cette année, plus particulièrement en mémoire de Bruno Manser, citoyen suisse, disparu depuis 2 ans en Malaisie, en présence de Mme Niederberger Manser, soeur de Bruno Manser.
  • 29 mars 2003 Cérémonie en hommage à tous les disparus su Sahara occidental et dans le monde,  en présence d'une importante délégation de Sahraouis
  • 2003: « The Missing, briser le silence ».Vidéo du CICR, réalisé par Pascal Baumgartner au Jardin des disparus, avec des témoignages de membres du Jardin des disparus.
  • 31 mars 2003 au 4 avril 2003 Sur TSR1, TSR2, TV5: « ZIG ZAG CAFÉ: Histoires de courage » avec des membres du Jardin des disparus.
  • 11 octobre 2003 Séminaire sur la disparition forcée à la Maison Vaudagne avec la participation de Jean-Claude Mettraux, psychiatre et fondateur  de l'association « Appartenances » et Federico Andreu-Guzman, avocat de la commission internationale de Juristes.
  • 3 avril 2004 Cérémonie au Jardin des disparus en présence de Madame Polly DEWHIRST (Afrique du Sud),  Vice-Présidente du Réseau africain contre les disparitions forcées (RADIF), de Madame Nila HEREDIA MIRANDA (Bolivie), Présidente de la Fédération latino-américaine d’associations de familles de détenus-disparus (FEDEFAM), de Madame Mary  Aileen D. BACALSO (Philippines), Secrétaire générale de la Fédération asiatique contre les disparitions forcées (AFAD).
  • 24 janvier 2005 A la demande du jardin des disparus, Monsieur Roland Sansonnens, Maire, s'exprimant au nom du Conseil administratif de la commune de Meyrin, informe le Conseil fédéral de l'appui de la commune de Meyrin à la mise sur pied d'une Convention contre la disparition forcée.
  • 4 mars 2005 Reportage d'une page sur la Jardin des disparus dans la Tribune de Genève.
  • 5 octobre 2005 Cinquième anniversaire du jardin des disparus. Témoignages de plusieurs associations, Allocution de Robert Cramer au nom du Conseil d'Etat. Intermèdes musicaux kurdes, chiliens et bosniaques.
  • 26 mars 2006 Cérémonie en mémoire des 30'000 disparus argentins à l'occasion du 30ème anniversaire du coup d'État militaire en Argentine.
  • Mars 2006 Visite au Jardin des disparus du juge Juan Guzmán. Il a instruit les premières plaintes des familles de disparus contre Pinochet au Chili.
  • 6 avril 2006 Soirée d'information sur la Convention Internationale pour la Protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées suivi d'un appel du Jardin des disparus à M. Kofi Annan, secrtaire général des Nations Unies, à Mme Louis Arbour, Haut commisaire aux Droits de L'Homme de l'ONU et à M. Manuel Rodriguez Cuadro, Président de la 62ème Commission des Droits de l'Homme de l'ONU demandant que le nouveau Conseil des Droits de l'Homme adopte la Convention lors de sa première session en juin 2006.
  • 26 juin 2006 Cérémonie au Jardin des disparus en présence de représentants d’Etats  et d’ONGs qui s’engagent à soutenir le projet de Convention pour la Protection de Toutes les Personnes contre les Disparitions Forcées.
  • Fin juin 2006 le Jardin des disparus se réjouit que le Conseil des droits de l'homme se soit prononcé par consensus en faveur de l'adoption de la Convention.
  • 4 février 2007 Le Jardin des disparus salue dans une déclaration l'adoption de la Convention Internationale pour la Protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées par l'assemblée générale des Nations Unies et de la cérémonie de signatures qui a lieu à Paris le 6 février. Il demande à la Suisse de signer et ratifier rapidement la Convention.
  • 7 octobre 2007 Cérémonie à l'occasion du 7ème anniversaire du Jardin.
  • 8 décembre 2007 Grand concert de solidarité avec le Jardin des disparus à Forum Meyrin avec le Groupe Ilirët (Kosovë), Michele Millner et Paco Chambi (Amérique Latine), Darius Rourou (Rwanda), Cézigues ( Genève), Raices de Bolivia et Alma Cruceña (Bolivie), StilFada (rappeur birman), Manuel et Veronica (Chili), Trio Lafkén ( musique du Brésil, Argentine, Venezuela et d'Europe centrale).
  • 11 octobre 2008 8ème anniversaire du Jardin des disparus en présence d'Alima Boumédienne-Thiery, sénatrice française et ancienne députée européenne et de Jean-Claude Ducrot, député et ancien Maire de Meyrin. Plusieurs députés genevois s'engagent à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que la Suisse signent la  Convention Internationale pour la Protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, parmi eux Robert Cramer, conseiller aux Etats et Jean-Charles Rielle, conseiller national qui prennent la parole.
  • 23 septembre 2009 A l'initiative du Jardin des disparus, lancement officiel, lors d'une conférence de presse au Palais fédéral, de la pétition au Conseil fédéral demandant à la Suisse de signer et de ratifier rapidement la Convention internationale pour la protection des personnes contre les disparitions forcées ( Articles dans « Blick », « le Temps », « 24Heures » et « Tribune de Genève »).
  • 8 octobre 2009 Avant-Première du film « Tierra de nadie » de Pascal Baumgartner à Forum Meyrin à l'occasion du 9ème anniversaire du Jardin des disparus en présence de plus d'environ 250 spectatrices et spectateurs.
  • 30 et 31 octobre 2009 Le Jury dans lequel figurent deux représentants du Jardin des disparus chosit parmi 8 projets artistiques de nouvel aménagement du Jardin des disparus celui qui va être réalisé en 2010.
  • 1er mars 2010 Remise de la pétition munie de près de 9000 signatures au Palais fédéral à Berne. Manifestation silencieuse sur la Place du Palais fédéral. Réalisation d'un reportage pour la Télévision suisse alémanique (SF1) dans le cadre de l'émission « Rundschau ».
  • 30 septembre 2010 Vernissage de l'exposition-photo sur la disparition forcée en présence des trois artistes Martin Acosta, Gustavo Germano et Helen Zout
  • 9 octobre 2010 Dixième anniversaire du Jardin des disparus et inauguration du nouvel aménagement en présence de Luis Joinet, magistrat à la cours de cassation (France) et ancien président du groupe de travail des Nations Unies chargé d'élaborer le projet de Convention pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, et Anne Blanchet, auteure du réaménagement artistiue du jardin des disparus.
  • 15, 16 et 17 octobre Projections de films sur la disparition forcée de personnes à l'aula de la mairie à Meyrin.
  • Novembre 2010 Exposition photos du Jardin (Martin Acosta) dans le cadre de l’ONU
  • 31 janvier 2011 Festival “Mémoires blessées” à Saint Gervais. Projection films “Tierra de nadie” et “Un Jardin des disparus”. Exposition de photos du Jardin (Martin Acosta et Helen Zout).
  •  8 octobre 2011 hommage aux enfants volé du franquisme. Discours de Christian Viret, membre de l’association, qui a pris la parole pour rappeler que l’Espagne, pays démocratique si proche de nous, a ratifié la convention internationale contre la disparition forcée en 2009 et pourtant… Justice et vérité n’ont pas été accordées à ce jour pour tous les enfants disparus durant le franquisme.
  • 7 octobre 2012 cérémonie et exposition à l’occasion du 12ème anniversaire du Jardin des disparus. Cet anniversaire se fait en collaboration avec l’association des familles de disparus de la Kosove. Beaucoup de femmes d’un village dont une grande partie des hommes ont disparu, ont gardé des objets et photos leur appartenant. Une exposition de photos a permis de mettre des images sur la lutte des familles pour trouver la vérité et la justice. Dans son discours, Monsieur Sveçla, invité de la Kosove, a retracé l’historique et le sort des disparus en Kosove. Monsieur le Maire, Pierre-Alain Tschdi a participé lui aussi à cette manifestation.
  • 14 avril 2013 lettre proposant un échange entre le Centre des droits de l’homme de Nüremberg et notre association. Par deux fois, un délégué de cette association est venu visiter le Jardin des disparsus et a été accueilli  par un petit comité et Pierre-Alain Tschudi, maire de Meyrin.Un premier projet commun est établi : la plantation d’un arbre gingko au Jardin en octobre 2014.
  • 13 octobre 2013 cérémonie en mémoire des 40 ans des coups d’Etats au Chili et en Uruguay. Une expo de photos et un moment de témoignages, suivi de musique ont permis à la quarantaine de personnes réunies de partager souvenirs et espoirs. Un hommage à Alba Viotto, pionnière des mouvements des droits de l’homme et décédée cette année-là, a aussi été réalisé à cette occasions.
  • 11 octobre 2014 14e anniversaire du jardin et l’occasion pour le comité de lancer un appel pour le 15e anniversaire dont le thème sera « femme et disparition forcée ». Présentation du projet aux associations présentes et création d’un groupe qui se réunira jusqu’en octobre 2015 pour préparer un événement sur 3 jours. Ce jour du 11 octobre 2014, ce sont des femmes du CEFAM qui préparent une collation pour la trentaine de personnes présentes. 
  • 26 décembre 2014 rassemblement au jardin pour commémorer la disparition durant cette année d’étudiants d’Ayotzinapa au Mexique.
  • 12 au 17 octobre 2015 15e anniversaire sur le thème femmes et disparition forcée. Le lundi 12 octobre, vernissage de l’exposition photos dans le hall d’Uni Mail , photos de la Kosove et d’Argentine. L’inauguration se fait en présence de Monsieur Antonio Hodgers, Conseiller d’Etat et Monsieur Michel Oris, vice-recteur de l’université de Genève. Vendredi 16 octobre, soirée anniversaire à la salle Antoine Verchère avec une table ronde sur les aspects juridiques et les conséquences psychologiques de la disparition forcée, des témoignages, des chants et un repas organisé par les femmes du CEFAM. Samedi 17 octobre. Crérémonie au jardin et plantation d’un arbre gingko en partenariat avec le Centre des droits de l’homme de Nüremberg.
  • 22-23 avril 2016  participation de l’association aux deux soirées de présentation de Te Recuerdo, spectacle entre opéra théâtral et fresque culturelle de l’Amérique latine populaire, manifeste pour la mémoire des victimes de dictature. Cette production a été réalisée par Mathilde Etienne et Emiliano Gonzalez Toro. Ce fut l’occasion pour l’association de présenter le Jardin et son travail autour de la mémoire.
  • 17 juillet 2017 réalisation d’un film par le Haut commissariat aux droits de l’homme – comité des disparitions forcées. Ce film montre le Jardin à Meyrin et interroge deux personnalités genevoises : Monsieur Antonio Hodgers, Conseiller d’Etat et Madame Anne Blanchet, artiste qui a réalisé l’œuvre placée dans le Jardin, le point d’interrogation.
  • 17 mars 2018 Le Jardin est associé, à travers le partenariet de la Commune de Meyrin, à la projection du film « The silence of others » dans le cadre du FIFDH (festival international de films et forum des droits humains. C’est l’occasion de préparer un dépliant sur l’association et le jardinet de présenter le Jardin et ses activités.
  • 10 Novembre 2018 Le jardin consacre son 18e anniversaire à la problématique des bébés volés en Espagne durant la dictature franquiste. Après une cérémonie au Jardin en présence de Monsieur Antonio Hodgers, Président du Conseil d’Etat, Monsieur Carlo Sommaruga, conseiller national, monsieur Pierre Alain Tschudi, maire de Meyrin, la soixantaine de personnes présentes s’est retrouvée à la Maison Vaudagne pour la projection d’un film, sur ce thème, suivie d’une discussion avec les deux invitées du jour :  Soledad Luque Delgado et Arrancha Borrachero Mendivil, membres de l’association espagnole « Todos los niños robados son tambien mis niños ».
  • Mars 2019 Lors de la 17e édition du FIFDH, trois membres du comtié ont participé à la démarche de l’artiste Bruno Boudjelal invité du Forum, qui a rencontré à Meyrin des femmes et des hommes au parcours migratoire difficile. Cette activité était programmée en collaboration avec Thierry Ruffieux responsable des exposiitons et médiateurs au CAIRN et avec le soutien du Service culture de la Ville de Meyrin. Elles se sont entretenues avec l’artiste et ont participé à l’exposition de photos « Ne mourrons pas fatigués ». Les photos et les textes ont été exposés durant un mois dans la zone piétonne du Mont-Blanc.
  • 8-18 avril 2019 cession du Comité des disparitions forcées des Nations Unies, trois membres du comité ont soutenu et accompagné le séjour à Genève d’un jeune chilien de la deuxième génération et résident en Suède, venu présenter son témoignage de la disparition de sa famille (parents) au CED
  • 2 novembre 2019 19e anniversaire nous dédions ce moment, à toutes les personnes en quête de vérité, de justice et de réparation, en particulier aux femmes du monde entier, qui luttent inlassablement pour retrouver leur frère, sœur, mari, enfant disparus.