11ème anniversaire du Jardin des Disparus

8 octobre 2011

 

« Tout Etat partie prend les mesures appropriées pour enquêter sur les agissements définis à l’article 2, qui sont l’œuvre de personnes ou de groupes de personnes agissant sans l’autorisation, l’appui ou l’acquiescement de l’Etat, et por traduire les responsables en justice. » (Article 3 de la Convention Internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées)
L’Espagne, pays d’Europe, pays démocratique, si proche de nous, a ratifié la Convention le 24 septembre 2009 ; Et pourtant…

Hommage aux enfants volés du franquisme.  pdf